Pourquoi les chefs d’entreprise ont des conseils consultatifs ?

Pourquoi un conseil consultatif dans une entreprise,  dans quelles circonstances choisi-t-on de former un conseil consultatif ? Son mode de   fonctionnement est-il toujours identique ? Et enfin, comment est constitué ce type de conseil ? Toutes sortes de bonnes questions que l’on me pose dans Gouvernance au quotidien…

Le conseil consultatif ?

Premièrement, la constitution des conseils consultatifs ne sont pas obligatoire, cependant il offre une certaine plus value aux petites entreprises n’ayant parfois pas les ressources suffisantes pour engager des conseillers et personnels expérimentés. De plus, ces membres peuvent être extérieurs à l’organisation, ce qui le différencie d’un comité de direction.  
Vous l’aurez compris, ce conseil est destiné à orienté les chefs d’entreprises dans leurs mission en leurs donnant des conseils avisées. Le plus souvent ces conseillers sont des experts ou bénéficient d’un savoir plus aiguisé sur les principales questions opérationnelles de l’organisation.

D’avantage efficace pour les PME ou entreprises en plein essor, cela est du à son faible coût de constitution. En effet, le plus souvent ces membres sont des connaissances, collègues ou d’anciennes relations d’affaires de l’entrepreneur.

« Il n’est jamais trop tôt pour se doter d’un conseil consultatif. Lorsque j’ai mis sur pied ma première entreprise, je n’ai jamais eu de conseillers et quelques conseils externes auraient pu m’être bien utiles. »
– Michael Kehoe, PDG, Innova LifeSciences Corporation

« L’une de mes forces est la « vision ».
J’ai également un penchant pour le risque. Cette entreprise aurait fait faillite si j’avais été seul. L’expérience de tous mes conseillers a tempéré les risques et a permis de remettre les pendules à l’heure. »
– Jeff Cullen, président, Rodair International Ltd.

Les efforts déployés en temps et en organisation valent-ils le coup ?


D’après cette étude, il est clair que leurs constitutions peut rapporte de grand bénéfices à l’entreprises. Les chefs d’entreprises notamment dans les sociétés en plein développement, peuvent être dépassés par  le rythme et la complexité des questions se dessinant devant eux. Dans cette optique, le conseil peut fournir des conseils impartiaux et judicieux aux entrepreneurs parfois en difficulté.

Sur une échelle de 1 à 10, dix étant le résultat le plus élevé, les chefs d’entreprise ayant des conseils consultatifs ont affiché un taux de satisfaction moyen de 8,1 à l’égard de leur rendement.

Dans l’enquête du ministère, il est indiqué que pour la plupart des chefs d’entreprises, l’apport le plus bénéfique pour eux d’un conseil consultatif est l’enrichissement personnel. Il en ressort essentiellement que les conseils consultatifs peuvent ajouter une valeur importante à l’entreprise et à l’expérience du dirigeant. Bien sûr, la première étape vers la réussite consiste à mettre clairement l’accent sur ce que vous attendez du conseil consultatif.

« L’entrepreneur indépendant a sans aucun doute besoin d’un point de vue externe. Un conseil consultatif fournit ce point de vue et peut vous donner un conseil « dur à prendre », c’est-à-dire celui dont vous avez vraiment besoin, mais que vous évitiez peut-être de demander. » 
– Craig J. Christie, p. ing., PDG, Electro Canada Limited

« J’ai 58 ans et je veux me retirer des affaires d’ici cinq à septans. Je dois donc commencer à planifier mon départ. Un conseil consultatif aidera mon entreprise à passer à un niveau supérieur. »

– Jim McCabe, président, McCabe Promotional Advertising Inc

Le principal facteur déterminant de la réussite ou de l’échec d’un conseil est l’aptitude à diriger et le rendement du président, que ce soit le chef d’entreprise ou l’un des conseillers. Ce président doit s’assurer que tous les autres morceaux du casse-tête sont en place. Il doit notamment :

• exprimer clairement le mandat et l’objet du conseil;

• recruter des conseillers hautement qualifiés, en fonction de critères bien définis pour chaque conseiller de même que pour l’ensemble du conseil;

• établir et communiquer clairement les rôles et les attentes relatifs à chaque conseiller;

• s’assurer que les documents des réunions sont préparés et envoyés bien avant la réunion;

• donner le ton aux discussions;

• tenir des réunions efficaces;

• prendre des mesures correctives au besoin;

renouveler la composition du conseil au fur et à mesure que l’entreprise évolue.

Ainsi, le renouvellement de ses membres permet d’assurer la bonne continuité du conseil  au fur et à mesure que l’entreprise se développe, un bon renouvellement passe le plus souvent par ces étapes :

• Échelonner les mandats des conseillers de sorte que le conseil soit régulièrement « rafraîchi », au fur et à mesure que les circonstances évoluent.

• Établir dès le départ des attentes claires avec vos conseillers, en les informant qu’ils seront probablement là pour une période déterminée.

• Examiner de façon informelle et régulière le rendement des conseillers.

• Demander continuellement aux conseillers s’ils croient qu’il serait temps d’apporter des changements (les bons conseillers sauront que le moment est venu de quitter le conseil).

Il faut veiller à ce que les conseillers offrent des connaissances, des compétences et un engagement de calibre supérieur. Le chef de direction et le conseil consultatif devraient être perçus comme un tandem.
– Barry Wood, président, C F N Precision Machining Inc.

Pour référence, voir un document très complet du Ministère de l’Entreprise, des Débouchés et de l’Innovation en Ontario expliquant les rôles et raisons d’être des conseils consultatifs: Ontario Canada

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
2 réponses
  1. Louise gravel
    Louise gravel says:

    Cet article est très intéressant. Il explique bien les avantages d’un comité consultatif et en quoi il est différent et complémentaire par rapport à un conseil d’administration.

    Répondre

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 × 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>